Publication Vendredi 16 décembre 2016 - 17h30 à 19h30 - École normale supérieure, Salle des Actes
Hébreu. Du sacré au maternel
En présence de l’auteure Keren Mock.
Avec la participation de Fethi Benslama, Pierre-Marc de Biasi et Julia Kristeva


Qu’est-ce qui rend possible l’émergence d’une langue ? Par quel processus parvient-elle à devenir ou redevenir une langue maternelle ? L’hébreu contemporain, à la fois millénaire et quotidien, constitue à cet égard un cas exceptionnellement éclairant. Mais pour élucider une telle renaissance, encore fallait-il rassembler, redéployer et interpréter ses archives. Procédant à une véritable fouille archéologique, l’auteure dialogue avec deux grands écrivains d’aujourd’hui (Aharon Appelfeld et Sami Michael) pour mieux nous faire remonter, dans le passé, de l’étape lexicographique de la résurgence (la « fabrique » de Ben-Yehuda) à son fondement philosophique : le principe même d’hébreu profane tel qu’il se formule secrètement dans l’Abrégé de grammaire hébraïque de Baruch Spinoza.
Téléchargez le PDF
Publication
GENESIS N° 43 : Bande dessinée
Scénarios, croquis, crayonnés, story-boards, expositions d’archives anciennes ou vivantes, témoignages d’artistes, la bande dessinée nous adresse depuis plusieurs décennies des signaux puissants qui sont autant d’injonctions à une approche génétique de ses processus de création. La revue Genesis avait déjà ouvert ses pages à l'architecture, au cinéma, à la musique, aux arts plastiques et à la photographie. Elle répond aujourd’hui à la nécessité critique de donner toute sa place au « neuvième art » en interrogeant la narration graphique dans l’extraordinaire diversité de ses moyens et de ses métamorphoses. Des naissances de l'idée scénaristique à la planche imprimée, de l’esquisse à l’album, c’est à la découverte d’un véritable univers que nous invite la genèse de la BD. Plonger dans l'archéologie des carnets, comprendre l'évolution du trait et des couleurs, reconstituer les étapes successives des crayonnés : c’est observer, comme on a appris à le faire pour les brouillons littéraires, les bifurcations, les renoncements, les repentirs, les décisions de la main aux prises avec la pensée graphique. Pour la première fois dans l'histoire de la génétique, la bande dessinée est ici saisie à l’état naissant, à travers cette « pensée-dessin » qui lui est propre, et à la faveur d’une exploration que nous avons voulu résolument intérieure à l’acte créatif : la parole est donnée à part égale aux chercheurs, aux dessinateurs, aux scénaristes, aux conservateurs. Les paysages inédits que tracent les archives de la BD font apparaître des sentiers de la création encore mal connus : autant de pistes et de révélations que la recherche génétique, grâce à son héritage théorique, est sans doute la mieux à même de formuler et d’approfondir pour renouveler l’approche d’un des secteurs les plus vivants de la création contemporaine.
Table ronde Jeudi 4 février 2016 à 18h30 dans le salon rouge (Maison de Victor Hugo)
Table ronde autour du dernier numéro de la revue Médium « Eros aujourd’hui »

On ne voit pas le désir avec le même regard, on ne rêve pas le plaisir avec les mêmes images selon que l’on vit à l’âge de la fresque, du daguerréotype ou de la webcam. Est-ce un hasard si chaque nouveau médium visuel a toujours d’abord été testé sur des images érotiques ? Qu’il s’agisse de peinture, de gravure, de lithographie, de photo, de cinéma, de vidéo ou d’image numérique, c’est toujours le même scénario : avant d’en chercher les applications utiles ou rentables, on commence par essayer la trouvaille technique sur une représentation érotique, pour le plaisir. Et à chaque nouveau médium, l’érotisme est confronté à une remise en cause qui l’oblige à se redéfinir, avec parfois le risque d’y perdre son âme ou de disparaître corps et biens. Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Intervenants : Régis Debray (directeur de Médium), Pierre-Marc de Biasi (directeur du numéro), Daniel Bougnoux, Michel Erman, Mariette Darrigrand, Xavier de la Porte, Clara Schmelck.

Entrée libre
Réservation obligatoire dans la limite des places disponibles. florence.claval@paris.fr
Maison de Victor Hugo : 6, place des Vosges - 75004 Paris
La réservation donnera droit à une visite de l’exposition «Eros Hugo» organisée à 17h.
http://maisonsvictorhugo.paris.fr/fr/expositions/eros-hugo-entre-pudeur-exces